Oïkia fait ses premiers pas dans la musique en tant que guitariste et pianiste au Conservatoire de Montpellier. Grand amateur de musiques en tous genres, il évolue à travers de nombreuses inspirations, allant des ragas indiens au hip-hop français. La musique électronique n’aura pas été épargnée de son répertoire : il y voue un intérêt grandissant, qui l’amènera très vite derrière des platines. Il développe autour de cette passion un attrait tout particulier à l’esthétique musicale et souhaite penser la musique au delà de son simple caractère festif. Avec un groupe d’amis, il fonde l’association “Les Enfants Adorent”, avec le souhait d’amener la musique électronique sur des terrains encore non conquis.

En 2015, il rencontre l’association Transubtil dont il deviendra rapidement membre actif. Il participe alors à l’organisation des plus grands évènements psytrance de Marseille tels que la Psychédélice ou la Psymind. Oïkia tente via Transubtil de développer la transmission des pratiques culturelles inhérentes au courant psytrance. Début 2016, c’est tout naturellement qu’il intègre le collectif d’artistes en tant que Dj.
Amoureux des sonorités indiennes, Oïkia arbore des influences goa autour de djset full-on et psytrance, à travers des mixs dynamiques et harmoniques.